28 janvier 2015

Ça alors

​Un drone s'invite chez Obama

Le drone retrouvé lundi sur la pelouse de la Maison Blanche appartient à un employé d'une agence de renseignement américaine. Ivre, il a perdu le contrôle de son engin volant, alors qu'il s'amusait depuis un appartement situé à quelques rues de la résidence présidentielle. Si le danger a été écarté, ce drone soulève une question importante : Barack Obama est-il en sécurité si un objet de cette taille parvient à s'infiltrer dans le périmètre de sécurité ? Le radar de la Maison Blanche est équipé pour détecter de grandes menaces, comme un avion ou un missile. La furtivité d'un petit drone pousse les services de sécurité à améliorer leur capacité de détection. En France, un appareil du même type a survolé l'Élysée le 16 janvier, déclenchant une enquête judiciaire. De nombreux survols de drones autour de centrales nucléaires ont également été signalés ces derniers mois.