29 janvier 2015

Ça alors

Premières photos à Kobané

Le photographe Bulent Kilic, travaillant pour l'AFP, compte parmi les journalistes qui ont pu se rendre hier dans la ville syrienne de Kobané, libérée lundi par les forces kurdes de l'emprise de l'État islamique. Pendant quatre mois, il l'avait photographiée de loin, de l'autre côté de la frontière avec la Turquie. Son reportage photo a été largement repris dans la presse internationale, notamment l'image montrant un combattant kurde et son fils souriant. Il raconte dans le blog "Making-of" de l'AFP sa journée particulière.