29 janvier 2015

Ça alors

Sous-traiter en Pologne plutôt qu'en Inde

Après l'"outsourcing" vient le "nearsourcing", la sous-traitance dans des pays proches. De nombreuses grandes entreprises, notamment dans les secteurs de la finance et des technologies, choisissent aujourd'hui la Pologne plutôt que l'Inde pour sous-traiter certaines de leurs fonctions marketing, financières ou techniques, détaille une enquête du Financial Times. Le coût de la main-d'oeuvre y est certes supérieur, mais le niveau d'expertise mieux adapté à des services qui se complexifient. Shell y gère ses transactions financières, Procter & Gamble sa logistique, Citigroup sa lutte contre le blanchiment d'argent. Plusieurs villes, comme Wroclaw ou Cracovie, voient la demande affluer. Le plus paradoxal : même Infosys, la principale entreprise indienne du secteur, s'est implanté à Lodz.