30 janvier 2015

Ça alors

​Un Starbucks s'installe, l'immobilier grimpe

Quand Starbucks s'installe quelque part, les prix de l'immobilier grimpent, du moins aux États-Unis : c'est la conclusion d'une analyse du réseau d'agences immobilières Zillow. Entre 1997 et 2014, les prix de vente des logements situés à moins de 400 mètres d'un Starbucks ont bondi de 96% en moyenne, contre 65% pour les logements sans Starbucks à proximité. L'ouverture d'un nouveau café au logo vert et blanc fait-elle mécaniquement prendre de la valeur à un appartement ? L'explication de cet "effet Frappuccino", du nom de la boisson frappée de la chaîne, réside plutôt dans le fait que Starbucks dispose d'une équipe d'experts qui décide de l'implantation des prochains cafés en ciblant les quartiers en voie de gentrification, aux loyers encore modérés.