2 février 2015

Ça alors

​Le mariage d'amour pour lutter contre la pauvreté

La chute du nombre de mariages arrangés n'est pas seulement une bonne chose pour les époux. C'est aussi une bonne nouvelle pour la lutte contre la pauvreté. Selon des données de l'ONU, l'âge du mariage intervient de plus en plus tard partout dans le monde. Alors que 56 % des Indiennes étaient mariées avant leurs 19 ans en 1970, elles sont aujourd'hui 27 %. En Tanzanie, la proportion est passée de 50 % à 17 %. En se mariant plus tard, les jeunes femmes restent à l'école plus longtemps et peuvent accéder plus facilement au marché du travail. Le nombre de grossesses précoces, qui présentent des risques médicaux tant pour les mères que pour les enfants, diminue. Cependant, en 2010, 52 pays autorisaient encore le mariage des jeunes femmes de moins de 15 ans.