2 février 2015

Ça alors

​Un État américain reporte ses exécutions

En pénurie de produits létaux efficaces, l'État américain de l'Ohio a annoncé vendredi le report de sept exécutions à l'année 2016. En cause : le refus de laboratoires pharmaceutiques, notamment européens, de fournir l'anesthésiant employé jusqu'ici. Début 2014, un condamné avait reçu une injection létale d'un cocktail médicamenteux qui n'avait jamais été testé auparavant. Son agonie avait duré plus de 25 minutes. D'autres États américains, l'Arizona et l'Oklahoma, ont connu des mises à mort problématiques ces derniers mois. La Cour suprême américaine doit examiner prochainement les procédures d'exécution. Toute "punition cruelle et inhabituelle" est proscrite par la Constitution des États-Unis.