3 février 2015

Ça peut servir

​L'illusion du multitasking

Sous le poids des sollicitations accrues par l'usage des nouvelles technologies, nous avons tendance à pratiquer le "multitasking". Nous le faisons d'autant plus volontiers que cet art de jongler avec plusieurs tâches déclenche des petites décharges d'hormones qui créent une dépendance. Cependant, les recherches montrent que le "multitasking" est d'abord une illusion, mais aussi une mauvaise organisation du temps. Une illusion parce qu'en réalité, nous ne faisons pas plusieurs choses simultanément, nous passons d'une tâche à une autre très rapidement. Une mauvaise organisation parce que, même si nous avons l'impression du contraire, ces interruptions, qui supposent des microdécisions constantes, entraînent une "perte cognitive", une fatigue accrue et des erreurs de jugement. La solution : rechercher la vraie récompense d'un effort soutenu plutôt que les récompenses vaines de microtâches dispersées.