• Le patron de la PJ en garde à vue. Le patron de la police judiciaire parisienne, Bernard Petit, a été placé en garde à vue. Il est suspecté d'avoir violé le secret de l'instruction dans le cadre d'une affaire de corruption impliquant Christophe Rocancourt, surnommé "l'escroc des stars".

  • Une circulation automobile plus verte. La ministre de l'Écologie Ségolène Royal a annoncé la mise en place d'un bonus de 10 000 euros pour tout achat d'une voiture électrique en remplacement d'un vieux véhicule diesel. Un "certificat vert" permettra aussi d'identifier les voitures autorisées à rouler lors des pics de pollution.

  • Dieudonné condamné. Le parquet de Paris a requis 30 000 euros d'amende à l'encontre de l'humoriste Dieudonné, poursuivi pour avoir écrit sur Facebook "Je me sens Charlie Coulibaly".

  • La présidente d'Argentine soupçonnée de meurtre. Un projet de mandat d'arrêt contre la présidente argentine Cristina Kirchner a été découvert chez le procureur Alberto Nisman retrouvé mort le 18 janvier. Ce dernier soupçonnait le pouvoir d'entraver son enquête sur l'attentat contre un centre culturel juif à Buenos Aires en 1994. Sa mort, dont les conditions ne sont pas élucidées, a provoqué une crise politique en Argentine.

  • Attentat au Cameroun. Les islamistes de Boko Haram ont lancé une contre-attaque au Cameroun, tuant des dizaines de civils et incendiant la grande mosquée de la ville de Fotokol, avant d'être repoussés.