4 février 2015

C’est leur avis

La France va perdre Djibouti

Pendant que Djibouti, "imprenable balcon sur la mer Rouge et le golfe d'Aden, le long de l'une des artères maritimes de la planète", attire la Chine ou la Turquie, la France se désintéresse de son ancienne colonie. C'est le constat déçu de François Soudan, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Jeune Afrique, qui décrit Djibouti comme "un petit pays qui se rêve en Singapour de l'Afrique orientale", mais aussi comme la porte d'entrée du marché éthiopien.

"Cette petite mine d'or à ciel ouvert, la France, puissance en retrait, est en train de la perdre. À force de ne considérer Djibouti que comme une base militaire, à la fois caillou géostratégique et bac à sable pour l'entraînement de ses troupes d'élite, l'ancien maître colonial n'a pas vu son élève grandir, puis s'affranchir." François Soudan