4 février 2015

Ça alors

​Un bloqueur de pub vivant des annonceurs

Selon une étude publiée en septembre, 4,9 % des internautes dans le monde ont installé un bloqueur de publicité (dispositif empêchant d'afficher les publicités dans les sites web), un chiffre en hausse de 69 % en un an. Une enquête du Financial Times vient de confirmer que l'éditeur d'Adblock Plus, l'outil le plus connu, a conclu des arrangements [€] avec Google, Microsoft et Amazon pour leur permettre de passer le filtre et d'afficher leurs publicités contre rémunération. Parmi les annonceurs autorisés figure aussi Taboola, une société qui présente des annonces aux titres racoleurs qui se confondent avec les contenus rédactionnels et renvoient en fait vers des sites marchands. Malgré ces choix, le patron de l'éditeur d'Adblock Plus se disait, en 2013, "engagé dans un combat pour sauver l'âme d'Internet face à une industrie qui génère des milliards de dollars".