10 février 2015

Ça alors

Les soldats fêtés devant les synagogues

Plus de 5 000 soldats et gendarmes ont été mis en faction devant les écoles et lieux de culte juifs de France. Ils se relaient 24h/24 dans 700 lieux et reçoivent généralement un soutien appuyé de la communauté, pas seulement en parole. À Paris, les mères juives s'organisent pour les chouchouter, raconte le site StreetPress. Dans une synagogue du XXe arrondissement de Paris, elles se répartissent les tâches en s'envoyant des SMS pour offrir chaque jour des repas abondants aux militaires. Dans le groupe scolaire Yavné (XIIIe arrondissement), les soldats sont ovationnés à chaque entrée dans le self où le déjeuner leur est offert. Et le vendredi, au début du shabbat, de copieux buffets sont proposés aux hommes postés devant certaines synagogues. L'un d'eux, à Neuilly, a dit craindre pour sa ligne.