• L'Éducation nationale garde son système de notation. La ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem ne supprimera pas les notes chiffrées jusqu'en sixième, contrairement à ce que recommande la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves dans un rapport paru cet après-midi.

  • Combats mortels en Ukraine. 24 heures après l'accord conclu à Minsk, les combats entre les séparatistes pro-russes et les forces ukrainiennes ont fait 18 morts, dont sept civils. Le cessez-le-feu doit entrer en vigueur dimanche.

  • Boko Haram attaque le Tchad. Le groupe islamiste Boko Haram a attaqué pour la première fois le Tchad, la nuit dernière, tuant au moins cinq personnes près d'un site de réfugiés.

  • Un haut gradé de la police nationale suspendu. Le numéro 2 de l'Inspection générale de la police nationale, la « police des polices », a été suspendu de ses fonctions. Il est soupçonné d'avoir profité des largesses d'une association d'œuvres sociales de la police.

  • Julie Gayet protégée au frais de l'État. Le ministre des Finances, Michel Sapin, évoque de possibles « menaces » pouvant justifier les moyens de l'État déployés pour Julie Gayet. Selon Closer, l'actrice a bénéficié d'une protection officielle lors d'un déplacement privé.