16 février 2015

Ça alors

​La Syrie a ses « Monuments Men »

Ils sont environ 200 à parcourir le pays, dans le but de mettre à l'abri le précieux patrimoine syrien. À la manière des « Monuments Men », ces universitaires ayant contribué à préserver de nombreuses oeuvres d'art des nazis, ils tentent d'empêcher les pillages de l'État islamique, par exemple en dissimulant des statuettes. Après le pétrole, ces vols représentent la deuxième source de financement du groupe djihadiste. Mais contrairement aux hommes mis en scène par George Clooney, les archéologues ont peu de ressources et sont rarement protégés par des soldats. Ils doivent parfois même se prémunir contre l'armée de Bachar el-Assad et les rebelles, qui se financent eux aussi avec des reliques.