16 février 2015

Ça alors

L'astuce britannique pour attirer les Chinois

« La tour qui nous permet de cueillir les étoiles » : les touristes chinois se référeront bientôt à ce nom poétique lors de leur visite du gratte-ciel londonien The Shard, rapporte le quotidien anglais The Independent. De la forêt de Sherwood au Loch Ness, les internautes chinois ont ainsi rebaptisé les attractions touristiques britanniques, à la demande de l'agence nationale du tourisme, VisitBritain. Les Chinois ayant pour tradition de renommer de manière imagée leurs célébrités, lieux ou plats favoris, la Grande-Bretagne espère avec cette campagne rendre ses sites plus accessibles et moins intimidants pour les visiteurs de Shanghai ou de Pékin. Avec pour objectif de doubler les dépenses des touristes chinois sur son territoire d'ici 2020, à un milliard de livres (environ 1,3 milliard d'euros).