21 février 2015

C'est leur avis

Les « super gagnants » de Hollande

Début février, une couverture de l'Obs mettait en scène la jeune garde du président de la République : des conseillers trentenaires « hyperactifs et surdoués », à la fois boute-en-train et bourreaux de travail. Cette galerie de portraits enthousiastes ne sert ni les médias, ni le pouvoir, ni lesdits conseillers, estime la sociologue Monique Dagnaud dans Slate.fr.

« Comment ensuite dissiper l'image de la complicité entre monde des médias et monde du pouvoir ? Comment opère en miroir ce stéréotype flatteur des super gagnants de la compétition scolaire face à des millions de jeunes dont le destin social, beaucoup moins prometteur, est déjà bien scellé à 20-30 ans, et dont beaucoup sont frappés d'un profond scepticisme à l'égard de la politique ? Visiblement, personne ne s'est posé ces questions à l'Élysée. » Monique Dagnaud