23 février 2015

C’est leur avis

​L'erreur historique des Oscars

En récompensant « Birdman » à la place de « Boyhood », l'Académie des Oscars a commis une erreur historique, estime le journaliste américain Dan Kois, spécialiste du cinéma et des médias. Selon lui, le film de Richard Linklater, qui a réuni chaque année pendant 12 ans les mêmes comédiens, n'est pas seulement formidable, mais « révolutionnaire ».

« En nommant “Boyhood", l'Académie s'était donnée une chance de reconnaître un film qui n'est pas seulement bon, mais révolutionnaire. […] “Birdman" est un film formidable. “Boyhood" est un chef-d'œuvre, et sa défaite a un goût différent, celle d'une occasion ratée pour les Oscars de démontrer leur pertinence, leur prétention à la postérité. Celle d'une défaite qui fera mal pendant un bon moment. Dans dix, vingt ou cinquante ans, nous regarderons en arrière en nous frappant la tête et en nous disant : comment cela a-t-il pu se produire ? »