24 février 2015

Ça alors

​La crise ukrainienne profite aux îles Féroé

La crise ukrainienne, à travers les mesures de sanction, redessine les relations économiques de la Russie, donnant plus de poids à la Chine, à la Turquie, à l'Égypte et à un lieu plus inattendu. Les îles Féroé, dont l'économie repose sur les ventes de poissons, ont vu bondir leurs exportations de saumon [€] . Situées entre l'Écosse et l'Islande, ces îles sont contrôlées par le Danemark, mais ont refusé de faire partie de l'Union européenne et ne sont pas concernées par les mesures d'embargo prises par la Russie en réponse aux sanctions européennes. Le Wall Street Journal raconte comment le Premier ministre des îles Féroé s'est rendu en personne à Moscou en septembre pour pousser son saumon et combler le vide laissé par la Norvège. La part de la Russie dans les exportations de saumon des îles Féroé est ainsi passée de 7 % fin 2013 à 40 % fin 2014.