24 février 2015

Ça alors

​Le franc suisse étrangle les hôpitaux français

Comment la flambée récente du franc suisse finit par alourdir la dette de centaines d'hôpitaux et de collectivités locales en France ? C'est l'une des conséquences des « emprunts toxiques » qu'elles ont souscrits avant la crise financière de 2008, croyant faire de bonnes affaires. En fait, des banques telles que Dexia, leur distribuaient des prêts sous forme de produits financiers complexes dont les taux étaient indexés sur les marchés des changes et notamment sur le cours du franc suisse. La dette des hôpitaux a ainsi bondi de 500 millions d'euros en quelques semaines. La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce matin qu'elle allait débloquer 300 millions d'euros sur dix ans pour leur venir en aide.