27 février 2015

Ça alors

​Marseille plaque tournante du Net

Sous les plages marseillaises courent sept immenses câbles sous-marins en fibre optique. Une enquête du site Marsactu montre comment, par sa position géographique, le port méditerranéen est devenu le point de jonction privilégié pour relier via Internet le continent européen à l'Afrique, l'Asie et le Moyen-Orient. Le câble le plus long va jusqu'à Singapour, distant de plus de 20 000 km. En 2016, doit être mis en service un câble de 25 000 km desservant Hong Kong. Cette position stratégique attire les opérateurs de centres de données, comme le néerlandais Interxion qui a investi 40 millions d'euros l'an passé pour racheter et moderniser un centre qui appartenait à SFR. Marseille doit néanmoins faire face à une concurrence de plus en plus rude, notamment celle de Londres.