3 mars 2015

Ça alors

​Libérer la Corée du Nord avec Friends

Depuis 2007, un activiste nord-coréen exilé à Séoul, Kang Chol-hwan, introduit clandestinement dans son pays d'origine des films occidentaux et des séries. Son organisation, à laquelle contribuent 15 personnes, les diffuse sur des clés USB grâce à un réseau de contrebande, en les dissimulant dans des paquets de cigarettes ou de biscuits. Kang Chol-hwan estime à 3 000 le nombre de clés introduites chaque année, contenant films, musiques et livres électroniques étrangers. Son objectif est de « changer les mentalités » et de briser la propagande du parti grâce à des films populaires, comme « Titanic » ou « La Vie des autres ». Interrogé par Wired, il estime que Kim Jong-un et sa dynastie ne seront pas renversés par les armes, mais par une invasion de clés USB.