4 mars 2015

C’est leur avis

​La répression chinoise favorise l'islamisme

La minorité musulmane ouïghoure, vivant à l'ouest de la Chine, est victime d'une répression accrue de la part du gouvernement de Pékin. L'auteur américain Adam Minter, installé à Kuala Lumpur, estime que cette politique favorise la montée de l'extrémisme.

« 300 citoyens chinois ouïghours ont récemment voyagé au Moyen-Orient pour rejoindre le groupe État islamique. Ces Ouïghours font partie d'une émigration plus large de musulmans, attisée par la répression du gouvernement dans la province du Xinjiang, à l'ouest, où les musulmans vivent depuis plus de mille ans. […] En juillet, pendant le ramadan, l'État a non seulement interdit le jeûne, mais a obligé de nombreux musulmans à manger. […] La répression intervient en parallèle avec la montée de l'islam conservateur, selon plusieurs rapports. Elle pourrait même y avoir contribué. Il y a dix ans, le port du voile était rare au Xinjiang ; il est désormais devenu un symbole populaire de dévotion religieuse et de désobéissance politique. » Adam Minter