10 mars 2015

Ça peut servir

​La deuxième règle des deux minutes

Hier, nous suggérions qu'il pouvait être utile de liquider immédiatement toute tâche de moins de deux minutes. Une autre règle d'organisation joue avec la même idée des deux minutes. Il s'agit cette fois de lutter contre la procrastination, cette tendance que nous avons à reporter ce que nous pouvons faire tout de suite. L'astuce consiste à se fixer comme but les deux premières minutes, puis à se laisser porter par son élan. Tout projet, même s'il vous semble énorme ou insurmontable, peut commencer par une action de moins de deux minutes. Écrire un rapport ? Commencez par les trois premières phrases. Manger plus sainement ? Commencez par un fruit. Courir trois fois par semaine ? Commencez par votre rue. Il y a toutes les chances qu'une fois lancé, vous alliez plus loin. Le blog de la société américaine Buffer, qui promeut cette règle, conseille de se concentrer sur le processus et non sur le résultat : « Commencer l'action et laisser les choses se dérouler à partir de là. »