12 mars 2015

Ça alors

​La Syrie dans l'obscurité

Les photos satellites prises de nuit rendent compte de l'évolution d'un pays. La lumière révèle le développement économique et la croissance des villes. En Syrie, les lumières visibles depuis le ciel ont diminué de 83 % depuis le début du conflit il y a quatre ans. Une étude, réalisée en partenariat avec 130 ONG de défense des droits de l'homme, montre que les principales zones de peuplement se sont éteintes à mesure que les combats et les bombardements provoquaient l'exode de la population. Selon l'ONU, 7,6 millions de personnes sont déplacées et 3,9 millions ont fui le pays depuis le début du conflit. La province d'Alep, prise pour cible par les frappes aériennes du régime de Bachar el-Assad, a perdu 97 % de ses lumières. La capitale, Damas, en a perdu 33 %.