16 mars 2015

Ça alors

Le CAC 40 s'échappe de France

Le CAC 40 est censé incarner en Bourse les 40 plus grosses entreprises françaises. Pourtant, celles-ci ne sont détenues qu'à 38 % par des actionnaires enregistrés dans le pays. Une infographie publiée par le site de Paris Match, avec les données de Bloomberg et du cabinet d'analyse financière Detroyat Associés, révèle que 26 % sont enregistrés aux États-Unis et 6 % au Luxembourg. Cette évolution montre la capacité d'attraction des grands groupes français pour les investisseurs internationaux, mais surtout le poids pris par les fonds d'investissement, notamment les fonds de pension américains, dans leur capital. Autre facteur explicatif : les alliances nouées avec des entreprises étrangères (Renault-Nissan, Alcatel-Lucent, Arcelor-Mittal). On note enfin que 1,35 % du capital des entreprises du CAC 40 est détenu sur quatre îles (Jersey, Guernesey, les Bermudes et les Îles Caïman), considérées comme des paradis fiscaux.