18 mars 2015

C’est leur avis

​La Castellane « délaissée »

Ancien boxeur et auteur d'un roman, Youssouf Djibaba raconte dans une interview au site Vice la vie dans la cité de la Castellane à Marseille, où il est né et a grandi. Il partage le sentiment d'abandon exprimé en février par un collectif d'enseignants et d'habitants de la cité.

« La Castellane est délaissée. Quand je vois toutes les ordures qui s'accumulent à côté de Grand Littoral [un centre commercial], je me dis que dans d'autres quartiers de Marseille, ça ne se passerait pas comme ça. On ne laisserait pas les gens vivre dans la saleté. Mais à la Castellane, on peut tout se permettre. […] Je connais un jeune qui devait faire une formation payée 300 euros par mois et qui a préféré dealer parce que ça lui rapportait plus. […] Même chose pour certaines familles qui n'ont que les prestations sociales pour vivre et qui acceptent de garder de la marchandise pour 1 000 euros la semaine. » Youssouf Djibaba