20 mars 2015

C'est leur avis

La conduite humaine hors-la-loi

Elon Musk, patron du constructeur américain de voitures électriques Tesla, ne se contente pas d’imaginer un monde où les voitures sans chauffeur deviendront la norme. Lors d’une conférence, mardi, il a estimé que les humains se verront interdire de tenir un volant, les ordinateurs apportant davantage de sécurité aux passagers. Une transition qui prendra selon lui une vingtaine d’années.

« Je ne crois pas que nous devrions nous inquiéter des voitures sans conducteur, c’est juste une nouvelle forme d’intelligence artificielle. Ça sera comme pour les ascenseurs. Auparavant, on affectait du personnel à leur fonctionnement, mais on a développé un système pour les faire venir automatiquement à notre étage… Il se passera la même chose pour les voitures. […] Elles sont trop dangereuses, on ne peut pas laisser quelqu’un conduire une machine de mort pesant deux tonnes. » Elon Musk