30 mars 2015

Ça alors

Le Royaume-Uni craint de former ses futurs ennemis

Le Royaume-Uni a barré l’an passé l’accès de ses universités à 739 étudiants étrangers, de peur qu’ils utilisent leurs connaissances pour développer des armes chimiques ou nucléaires. Depuis 2007, l’inscription à certaines filières technologiques doit être approuvée pour les jeunes nés en dehors de l’Union européenne. Leur parcours et leurs fréquentations font l’objet d’une vérification. Plusieurs experts militaires de pays ennemis ont été formés dans des établissements britanniques. Ainsi, Rihab Taha, responsable du programme d’armes biologiques de Saddam Hussein, avait étudié à Norwich entre 1980 et 1984. Devant le nombre de départs d’Occidentaux vers la Syrie, certains députés souhaitent une extension de l’interdiction.