30 mars 2015

Ça alors

La capitale fantôme

Construite de toute pièce au milieu de la jungle, Naypyidaw est devenue en 2005 la capitale de la Birmanie. Deux journalistes, Matt Kennard et Claire Provost, décrivent dans le Guardian une ville fantôme, malgré une population officiellement estimée à 1 million d’habitants et des voies de circulation pouvant accueillir jusqu’à 20 files de véhicules. Le coût de ce changement de capitale est évalué à 4 milliards de dollars, dans un des pays les plus pauvres du monde. La ville compte quatre golfs et un zoo doté d’un bassin climatisé pour les pingouins. La raison d’être de cette nouvelle capitale demeure mystérieuse. Un câble diplomatique américain, révélé par WikiLeaks, évoquait en 2006 la démence du chef de la junte militaire qui gouvernait alors le pays. « Cela ressemble à un échec spectaculaire », concluent les deux journalistes.