3 avril 2015

C’est leur avis

​Quand l’alimentation saine vire à l’obsession

En 1997, un médecin américain introduisait le concept d’orthorexie pour désigner les pratiques alimentaires caractérisées par l’obsession d’une nourriture saine et le rejet des aliments perçus comme malsains. La nutritionniste Rebecca Reynolds estime que ce syndrome se reflète dans de nombreuses modes alimentaires actuelles et s’inquiète de leurs conséquences psychologiques.

« Une ligne floue sépare l’alimentation saine “normale” et l’orthorexie. Cet état se manifeste lorsque manger sainement entraîne un désarroi ou des conséquences négatives dans la vie des gens. Ils plongent dans la tristesse en mangeant un morceau de pain, ils deviennent nerveux à l’idée de leur prochain chou kale ou quinoa, ou bien ils prennent leurs repas uniquement chez eux pour avoir un contrôle total sur leur assiette. De telles conduites peuvent avoir un impact important sur leurs relations avec leur famille ou leurs amis et sur leur santé mentale. » Rebecca Reynolds