3 avril 2015

Ça alors

​L’amande symbole de la sécheresse californienne

En proie à la sécheresse pour la quatrième année consécutive, l’État de Californie a publié mercredi un décret ordonnant une réduction de 25 % de la consommation d’eau des villes pour les neuf prochains mois. Le décret ne s’applique qu’aux particuliers, alors que l’agriculture consomme 80 % des ressources de l’État. Le cas des amandes, dont la Californie assure 82 % de la production mondiale, symbolise ce paradoxe. Cette culture est l’une des plus rentables pour les agriculteurs, mais c’est aussi l’une des plus gourmandes en eau : elle en consomme trois fois plus que l’agglomération de Los Angeles (18 millions d’habitants). Pourtant, la production d’amandes a doublé ces 10 dernières années. L’Almond Board of California, qui rassemble les producteurs d’amandes de l’État, espère satisfaire la demande chinoise croissante.