14 avril 2015

Ça alors

Airbnb s’adapte à l’économie cubaine

La plateforme de réservation de logements Airbnb a ajouté au début du mois Cuba à ses 190 destinations. À la suite de la reprise des relations diplomatiques avec les États-Unis en décembre, l'entreprise a négocié avec le gouvernement la levée du blocage des demandes reçues de Cuba via Internet. L’économie de l’île, où la couverture Internet ne dépasse pas les 5 % de la population et où le paiement en liquide est omniprésent, a obligé Airbnb à aménager ses règles. L’entreprise s’est appuyée sur des intermédiaires (souvent les cybercafés) déjà habitués à poster en ligne les annonces d’hébergement chez l’habitant. Elle a chargé des tiers d’encaisser l’argent des locations sur leurs comptes bancaires, avant de le reverser, en liquide, aux propriétaires. Un millier d’annonces sont aujourd’hui en ligne, mais les touristes américains doivent encore justifier de raisons familiales ou professionnelles pour en bénéficier.