17 avril 2015

Ça alors

​Céder ses données pour une assurance moins chère

Échanger des données personnelles sur votre activité physique contre une réduction de votre prime d’assurance, c’est ce que s’apprête à proposer la compagnie John Hancock, située à Boston. Cette filiale du géant canadien Manulife Financial, s’inspirant d’une offre existante en Afrique du Sud, va fournir un bracelet connecté mesurant le nombre de pas de ses clients, le nombre de calories brûlées et la qualité de leur sommeil. Grâce à la géolocalisation de leurs smartphones, la compagnie sera en mesure de savoir s’ils ont oublié d’aller à la salle de sport. Il leur sera aussi demandé de passer des bilans de santé annuels et de se faire vacciner contre la grippe. Selon leur mode de vie, ils obtiendront des points qui se transformeront en réductions. Les plus sportifs obtiendront 15 % de ristourne par an sur leur prime d’assurance décès. John Hancock certifie que les données ne seront pas vendues à des tiers, mais elles pourront être utilisées pour créer de nouveaux produits d’assurance.