20 avril 2015

Ça alors

​La bande FM en voie de disparition, sauf en France

En janvier 2017, la bande FM disparaîtra en Norvège, a annoncé jeudi la ministre de la Culture. Le pays sera le premier à passer totalement à la radio numérique terrestre. Ce système, qui nécessite l’achat d’un nouveau récepteur, est le pendant audio de la télévision numérique terrestre. Parmi les avantages : plus la peine de changer de fréquence pour conserver sa chaîne de radio lorsqu’on se déplace, davantage de fréquences disponibles, une qualité sonore proche du CD. Plusieurs pays européens l’utilisent et prévoient d’abandonner la bande FM : Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Suisse et Italie. En France son développement est à l’arrêt, même si le format a été lancé en juin 2014. Seules quelques stations indépendantes émettent dans les trois zones couvertes (Paris, Marseille, Nice). Ni Radio France, ni les groupes privés (RTL, Europe 1, NRJ, NextRadio TV) n’ont souhaité participer en raison des investissements nécessaires, préférant miser sur la diffusion par Internet.