21 avril 2015

Tout s'explique

La consommation de drogue chez les jeunes

Comment évolue la consommation de cannabis ?

Après une décennie de baisse, la consommation de cannabis chez les adolescents de 17 ans repart à la hausse. L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a publié les conclusions de son enquête réalisée en 2014 auprès de 22 000 jeunes. Elle montre que 47,8 % d’entre eux ont essayé le cannabis au moins une fois dans leur vie, contre 41,5 % lors de la précédente étude publiée en 2011. La fréquence de consommation augmente aussi : ceux qui indiquent avoir fumé un « joint » lors du dernier mois sont passés de 22,4 % à 25,5 %. Ceux qui assurent en consommer au moins dix fois par mois sont passés de 6,5 % à 9,2 %.

Quelles sont les sources d’approvisionnement ?

Les jeunes sont 50 % à juger que la substance est facile, voire très facile, à trouver. Vendu illégalement à partir de dix euros, le cannabis est aussi une drogue bon marché. La production maison est en forte croissance : 140 000 pieds de cannabis ont été saisis en 2013, contre 55 000 en 2010.

Quelles autres drogues émergent chez les jeunes ?

Parmi les autres substances psychoactives, la MDMA a vu son expérimentation doubler en trois ans. 3,8 % des jeunes indiquent l’avoir essayée au moins une fois. Ingrédient de base des comprimés d’ecstasy, elle se présente sous forme de poudre et produit un effet euphorisant. Les champignons hallucinogènes (3,8 %) et la cocaïne (3,2 %) progressent légèrement. L’alcool, qui rentre aussi dans le champ de l’étude, n’est que légèrement plus consommé que le cannabis : 12,3 % disent boire plus de 10 fois par mois (+ 1,8 point par rapport à 2007). Le tabac reste de loin la substance la plus consommée régulièrement : 32,4 % indiquent fumer quotidiennement (+ 0,9 point).