27 avril 2015

Ça alors

Le chinois Xiaomi se fait un nom en Inde

En cinq mois de présence en Inde, le chinois Xiaomi affirme avoir vendu un million de mobiles. Jeudi, le troisième fabricant mondial a lancé son Mi 4i, un smartphone exclusif à l’Inde. La file d’attente pour assister à la cérémonie à New Delhi faisait penser à celles des magasins Apple occidentaux à la sortie d’un nouveau modèle. Le Mi 4i est un appareil haut de gamme proche des modèles les plus performants du marché, mais nettement moins cher : 190 euros, soit le quart du prix de l’iPhone 6. En associant un haut niveau technologique et des prix modérés, Xiaomi ne mise pas seulement sur son marché national, mais aussi sur l’Inde, le troisième au monde. Son patron ambitionne d’y créer un centre de recherche et développement, des usines, des data centers et d’investir dans des entreprises locales. L’entreprise a annoncé hier une prise de participation du patron du conglomérat Tata, le plus grand groupe industriel du pays, pour un montant non divulgué.