28 avril 2015

Ça alors

BP refuse d’ouvrir ses archives

Au cours des années 1980-1990, le géant pétrolier BP a dépensé des milliards d’euros dans un programme de recherches sur les énergies propres. Malgré sa promesse d’ouvrir ses archives au public, la compagnie n’a toujours pas accédé aux demandes de plusieurs organisations militant pour la transparence. BP, recentré depuis sur les énergies fossiles, a décidé de bloquer l’accès à ses archives pendant 40 ans. Selon d’anciens chercheurs de la compagnie, cités par le Guardian, les études portent sur le changement climatique ou le potentiel de l’énergie solaire et hydraulique. Les documents, potentiellement utiles à la communauté scientifique, sont classés dans le centre d’archivage de l’Université de Warwick, où BP dispose d’un département dédié.