4 mai 2015

Ça peut servir

N’ouvrir ses e-mails qu’une seule fois

On peut imaginer qu’ils reçoivent un certain nombre d’e-mails au cours de leurs journées de travail. Dans leur livre « How Google Works » (publié l’an passé), Eric Schmidt, le président du conseil de la société, et Jonathan Rosenberg, un ancien dirigeant, conseillent la méthode « OHIO » (only hold it once) pour diminuer une grande partie du temps de traitement des e-mails. Chaque message ne doit être traité qu’une seule fois pour ensuite disparaître de sa boîte de réception. Il s’agit de décider tout de suite de son sort : le supprimer sans le lire, répondre tout de suite, agir plus tard (en le mettant dans un autre dossier ou sous une étiquette spéciale pour le retrouver facilement). Vous éviterez ainsi de lire plusieurs fois le même message et de vous demander quoi en faire.