6 mai 2015

Ça alors

À l’étranger, la loi renseignement inquiète

Alors que la loi renseignement a été adoptée hier soir à l’Assemblée nationale à une large majorité (438 voix contre 86), une partie de la presse étrangère s’est émue de ses conséquences pour les libertés publiques. Le texte prévoit d’étendre les capacités d’interception, notamment sur Internet. Quelques minutes après le vote, le New York Times a envoyé une alerte mobile aux utilisateurs de son application, un fait plutôt rare pour une actualité française. Dans son article, le quotidien s’étonne que la France choisisse cette direction, au moment où le Congrès américain se penche sur une réduction des pouvoirs de la National Security Agency. Ce journal avait déjà publié le 31 mars un éditorial contre la loi. En Allemagne, Der Spiegel évoque un programme « dans le style de la NSA ». Au Royaume-Uni, la BBC a souligné l’alliance « inhabituelle » entre la gauche et la droite et relevé que, paradoxalement, le Front national comptait parmi les plus critiques.