11 mai 2015

Ça alors

Un nouvel indicateur de développement

Pour mesurer le développement d’un pays, le taux d’infection par des vers parasites peut constituer un indicateur fiable, estiment deux chercheurs américains en maladies tropicales. Ces infections touchent des centaines de millions de personnes et causent de nombreuses maladies chroniques. L’index créé par Peter Hotez et Jennifer Herricks se base sur la proportion d’enfants et d’adultes soumis à des traitements contre les infections parasitaires. Le résultat est fortement corrélé avec l’index de développement humain utilisé par les Nations unies, qui mêle plusieurs facteurs (santé, éducation, PIB, niveau de vie). Les chercheurs veulent aussi souligner l’impact de ces infections sur les populations.