12 mai 2015

Ça alors

​La Google Car aussi a des accidents

La sécurité sera la condition du succès des voitures sans chauffeur. Google a révélé hier que ses véhicules autonomes avaient été impliqués dans 11 accidents depuis le début des expérimentations en 2009. Le directeur du programme, Chris Urmson, a évoqué des accrochages mineurs, sans blessure, causés par des erreurs humaines et non par ses voitures. Depuis septembre, la Californie autorise des tests en condition réelle. L'équipementier Delphi a lui aussi mis des voitures en circulation. Les autorités de l’État ont signalé quatre incidents depuis cette date. Delphi a invoqué la responsabilité d'un automobiliste. Google a refusé de donner des détails sur les trois cas le concernant. La priorité à ce jour n’est pas d’éviter les accrochages, estime Raj Rajkumar, un universitaire spécialiste de cette technologie, interrogé par l’agence Associated Press, mais d’éviter un accident grave qui pourrait faire reculer son acceptation.