13 mai 2015

C’est leur avis

​Cannes trop français

Le Festival de Cannes débute aujourd’hui avec la projection en ouverture du film d’Emmanuelle Bercot « La Tête haute » sur le parcours d’un jeune délinquant, où Catherine Deneuve incarne une juge pour enfants. Le critique de cinéma Jean-Michel Frodon déplore que cette édition fasse une trop grande place au cinéma français, en contradiction avec sa dimension internationale.

« La compétition officielle présente, en plus de son film d’ouverture, pas moins de six films français sur 19 titres en lice, soit quasiment le tiers de programme. Du jamais vu à Cannes, où l’usage était d’avoir trois, exceptionnellement quatre, films de cette origine. […] La menace est que les créateurs et producteurs du reste du monde en viennent à se détourner de ce rendez-vous cannois. […] Il est regrettable que Cannes ne joue pas davantage le rôle d’une scène mettant en lumière l’ensemble de la production mondiale : l’Afrique, le monde arabe, l’Amérique latine apparaissent cette année comme terriblement sous-représentés. » Jean-Michel Frodon