15 mai 2015

C’est leur avis

Pourquoi publier les lettres du prince Charles

Après dix ans de procédure, le quotidien britannique The Guardian a obtenu la publication de lettres du prince Charles au gouvernement en 2004 et 2005. L’héritier du trône y défend des causes diverses : les albatros de Patagonie, l’extermination des blaireaux ou l’achat de nouveaux hélicoptères militaires. Alan Rusbridger, rédacteur en chef du journal, justifie ses efforts en vue de cette divulgation.

« Nous avons mené ce combat, car nous croyions – et les juges les plus expérimentés du pays ne nous ont pas démenti – que la famille royale doit œuvrer avec le même degré de transparence que n’importe qui cherchant à avoir de l’influence dans la vie publique. […] Il est choquant que le gouvernement ait gaspillé des centaines de milliers de livres d’argent public pour interdire la publication des lettres. Maintenant, dix ans plus tard, nous avons le plaisir d’être en mesure de partager le contenu de sa correspondance et de laisser chacun en tirer ses propres conclusions. » Alan Rusbridger