15 mai 2015

Ça alors

Les abeilles décimées l’an passé aux États-Unis

Le Département américain de l’agriculture a publié mercredi son enquête annuelle sur la mortalité des abeilles. Entre avril 2014 et avril 2015, les apiculteurs ont perdu 42,1 % de leurs colonies, 8 points de plus que les 12 mois précédents. Pour la première fois, la mortalité a été supérieure lors de la saison d’activité (printemps et été) plutôt qu’en l’hiver. L’étude ne pointe pas de cause, mais elle montre que les exploitations les plus touchées sont concentrées dans la région agricole de la « Corn Belt ». Les apiculteurs, les organisations de défense de l’environnement et un grand nombre de scientifiques mettent en cause les néonicotinoïdes, des insecticides utilisés dans le traitement des cultures. L’Agence américaine de protection de l’environnement a déclaré début avril qu’elle ne délivrerait plus de nouvelles autorisations de mise sur le marché pour les produits de ce type. Les députés français ont approuvé fin mars l’interdiction de ces pesticides à partir de janvier 2016.