19 mai 2015

Ça alors

​L’Inde et le Bangladesh simplifient leur frontière

L’Inde va céder au Bangladesh 111 enclaves qu’elle possède sur son territoire tandis que 51 parcelles bangladaises situées en Inde vont passer sous l’autorité de New Delhi. Le parlement indien a voté le 7 mai un texte qui va mettre fin à une situation qui dure depuis un conflit territorial survenu en 1713 et que la partition des Indes en 1947 n’avait pas réglée. Certaines de ces enclaves sont même situées à l’intérieur d’une autre enclave, le cas le plus compliqué étant celui de Dahala Khagrabari, une enclave indienne au sein d’un territoire bangladais lui-même situé dans une enclave indienne du Bangladesh. Les deux pays avaient signé un accord pour normaliser la situation en 1974 mais l’Inde ne l’avait pas ratifié. Ces enclaves comptent environ 50 000 habitants qui pourront obtenir la nationalité du pays auquel leur territoire sera transféré. Ils devraient être peu nombreux à choisir d’émigrer, selon une étude binationale menée en marge de l’accord.