26 mai 2015

C'est leur avis

Alibaba moins sexiste que la Silicon Valley

Le patron du numéro un du commerce en ligne chinois Alibaba, Jack Ma, mène campagne pour la féminisation des postes à responsabilité. Son groupe a organisé les 20 et 21 mai une conférence sur les femmes et l’entrepreneuriat à Hangzhou, en Chine. L’occasion pour lui de se féliciter de leur rôle dans sa société, où elles occupent un tiers des postes de direction, contre 20 % chez les géants de la Silicon Valley que sont Facebook, Google et Cisco.

« Je suis fier que plus de 34 % des cadres dirigeants soient des femmes. Elles contribuent à l’équilibre, au yin et au yang de cette entreprise. Les femmes équilibrent la logique et l’instinct. Je dirais que c’est la recette secrète de cette entreprise. » Jack Ma