26 mai 2015

Ça peut servir

La règle des trois e-mails

Plus nous envoyons d’e-mails, plus nous en recevons. Et plus les messages que nous envoyons sont longs, plus les réponses risquent de l’être aussi. Pour éviter cette dérive, le consultant et auteur américain Phil Simon a établi la « règle des trois e-mails », qui s’énonce ainsi : après trois e-mails échangés sur un même sujet, il est temps de se parler, au téléphone ou de visu. Lui-même va jusqu’à inscrire sa règle dans sa signature. Il entend ainsi forcer son correspondant, et se forcer lui-même, à être le plus clair et le plus précis possible pour limiter le nombre d’e-mails échangés.