29 mai 2015

Ça alors

Seulement deux usines sûres au Bangladesh

Deux usines textiles de la banlieue de Dacca, la capitale du Bangladesh, ont été les premières du pays à être déclarées sûres le 20 mai par les inspecteurs de l’Accord. Ce programme d’amélioration de la sécurité des bâtiments et des mesures anti-incendie a été mis en place par plusieurs ONG et syndicats du textile juste après l’accident du Rana Plaza, un immeuble dédié à la confection qui s’est effondré en mai 2013, faisant plus de 1 100 morts. Depuis, près de 200 entreprises du prêt-à-porter se sont engagées à faire changer les conditions de travail chez leurs sous-traitants au Bangladesh. Pour l'ONG Human Rights Watch, les travailleurs du textile souffrent toujours de violations de leurs droits, dont celui de créer des syndicats.