1er juin 2015

C’est leur avis

L’ONU inadaptée à l’urgence climatique

Alors que s’ouvrait aujourd’hui à Bonn, en Allemagne, une réunion de préparation pour la Conférence sur le climat (COP21) qui aura lieu à la fin de l’année à Paris, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal estime dans une interview au Monde qu’on va vers un échec si la façon de mener les négociations ne change pas.

« Les négociations de l’ONU sont totalement inadaptées à l’urgence climatique. En privé, tout le monde le dit, tout le monde en est parfaitement conscient, mais la lourdeur du processus est telle qu’il se poursuit comme si de rien n’était. […] Ce décalage entre la procédure onusienne et l’urgence climatique commence à poser un réel problème et à exaspérer les pays les plus fortement victimes du dérèglement climatique. […] Il faut que Bonn obéisse à des instructions politiques des chefs d’État et de gouvernement. Sinon, les négociateurs, qui sont là depuis 15, voire 20 ans, vont continuer leur folklore. » Ségolène Royal