1er juin 2015

Ça alors

La NSA se met en pause

Dans le cadre du Patriot Act, adopté aux États-Unis au lendemain du 11-Septembre, l’Agence nationale de sécurité (NSA) avait mis au point un vaste système de collecte des métadonnées téléphoniques (informations entourant un appel ou un SMS : destinataire, heure, géolocalisation, etc.). Ce programme est arrivé à expiration à minuit ce matin. Il devait être renouvelé par le vote d'une nouvelle loi mais celui-ci a été retardé, les débats s'étant éternisés au Sénat. Soutenu par la NSA elle-même et par la Maison-Blanche, le nouveau texte prévoit d’obliger l’agence à s'adresser aux opérateurs téléphoniques pour accéder aux données des citoyens, plutôt que de les récolter automatiquement. Un type de dispositif similaire à celui prévu en France par le projet de loi Renseignement. La suspension du programme de la NSA ne sera que de courte durée, un vote étant prévu d’ici la fin de la semaine.