8 juin 2015

C’est leur avis

L’économie se fait sans les femmes

Peu de femmes économistes émergent dans le débat public. Selon Victoria Bateman, docteur en économie à l’université de Cambridge, le monde a besoin d’une révolution sexuelle dans cette discipline.

« Le déséquilibre entre les sexes a inévitablement entraîné les économistes à regarder le monde à travers des yeux d’hommes. Les questions auxquelles les économistes tentent de répondre, les outils qu’ils utilisent pour trouver les réponses (principalement les maths plutôt que les sciences appliquées qui, selon les études, attirent davantage les femmes), les hypothèses qu’ils élaborent (que les gens sont sans émotion, libres et égoïstes) et les choses qu’ils choisissent de mesurer, tout reflète une façon masculine, traditionnelle et stéréotypée de regarder le monde. » Victoria Bateman